Accident de moto : indemnisation de la tierce personne temporaire à hauteur du besoin, par la Cour d’Appel de Bordeaux.

Publié le

Par un arrêt du 31 mai 2018, la Cour d’Appel de Bordeaux, saisie par le cabinet pour un jeune victime d’un accident de moto (DFP 19%), lui alloue une indemnisation de son besoin temporaire en tierce personne avec une motivation proche de la réalité du préjudice subi.

Pour la Cour, le recours à une aide familiale ne pouvant être pris en compte et le recours à un salarié directement employé par la victime étant difficile pour une heure par jour durant un court laps de temps, il sera retenu le taux de 20 € correspondant au taux subi dans le cadre de recours à une association.

La Cour indemnise justement, par ailleurs, la dévalorisation sur le marché de l’emploi et la pénibilité accrue dans l’exercice de l’emploi, en allouant la somme de 90 000 € au titre de l’incidence professionnelle.